Samir Taieb annonce le lancement du FIDAC, pour indemniser les agriculteurs

28-10-2019

Le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Samir Taieb, a annoncé ce lundi l’activation du fonds d’indemnisation des dommages agricoles causés par les calamités naturelles (FIDAC),  lors d’une conférence de presse organisée par l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP).

En effet, le FIDAC est destiné à dédommager les agriculteurs et les marins-pêcheurs sinistrés, suite à des pertes causées par la sécheresse, le vent, les tempêtes, les inondations, la neige et la gelée.

Selon Taieb, ce fonds sera alimenté par 30 millions de dinars/an du budget de l’état, en plus d’une taxe de solidarité nationale de 1% prélevée sur certains produits. S’y ajoute une cotisation de 2.5% de la valeur de la production assurée ou des dépenses déclarées des adhérents.

Le taux maximal des dédommagements s’élève à 60%, a-t-il souligné, en rappelant que les changements climatiques ont causé des pertes de l’ordre de 345 millions de dinars, durant ces huit dernières années.

Les sinistrés ont reçu des indemnités occasionnelles, dont le coût total s’élève à 131 millions de dinars, ce qui représente 16.4% du budget de l’Etat, a-t-il fait savoir.

Le secteur agricole est confronté à des changements climatiques, et des défis environnementaux, qui le fragilisent, a souligné le représentant du ministère des finances, Hafedh Gharbi.

 « L’activation de cette caisse de compensation, aidera à assurer la pérennité d’un secteur, assujetti aux aléas des calamités naturelles ». 

Le directeur général de la caisse tunisienne d’assurances mutuelles agricoles (CTAM), Lamjed Boukhris, a rappelé que l’agriculture est la colonne vertébrale de l’économie tunisienne ; elle représente 9% du PIB, et contribue à raison de 10% aux produits exportés ».

« quelque 18% des emplois, sont assurés par ce secteur. Quelques 516 000 agriculteurs y sont actifs, à côté de 60 000 marins-pêcheurs. »

Au sujet de la CTAM, Boukhris a révélé qu’elle dispose de plus de 100 locaux, près des points de vente des produits agricoles, dans tous les gouvernorats de la Tunisie. 

Quant à l’adhésion, elle se fait à 144 dinars annuels, avec une facilitation de paiement sur deux tanches et plus.

Concernant le programme spécial de la couverture sociale et sanitaire, dédié aux petits agriculteurs, exploitants et ouvriers, il a évoqué une garantie d’incapacité de travail ou et d’invalidité de 10 000 dinars, qui seront versés au profit de la famille de la victime en cas de décès également.

Quant aux soins médicaux en cas d’accident, les dédommagements s’élèvent à 2200 dinars, si la période d’hospitalisation dépasse les 24 heures.

Emna Bhira

 

 

 

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui