L’UGTT dénonce les actes de violence perpétrés « sous le couvert de l’immunité parlementaire »

08-12-2020

TAP-L’Union Générale Tunisienne du travail (UGTT) a dénoncé lundi dans un communiqué rendu public les actes de violence perpétrée par la « coalition du terrorisme », selon la qualification de la centrale syndicale sous le couvert de l’immunité parlementaire.

L’Union a qualifié ce bloc parlementaire de « bande de criminel« . Pour la centrale syndicale, cette coalition agit face au mutisme de la justice. Elle a rappelé à ce propos le procès lancé par l’UGTT contre cette entité parlementaire.

L’UGTT a également dénoncé le discours de marginalisation et d’humiliation à l’encontre de la femme tunisienne. La centrale syndicale a exprimé sa fierté pour les réalisations de la femme tunisienne. Pour, l’union ses réalisations reflètent la place de choix qu’elle occupe sur les différents plans.

L’UGTT a également exprimé sa solidarité avec les victimes de violence, parmi les députés, et les a appelé à faire recours à la justice.  La centrale syndicale a aussi notamment appelé les différents partis soutenant cette coalition, dont le mouvement Enahdha, à assumer leur responsabilité concernant leur appui tacite à la violence.

 

Lire aussi

National National National National Tunisie : Faouzi Mehdi dévoile les phases de la c