Après une rencontre avec Jomli, Tahya Tounes réitère qu’il sera dans l’opposition

20-11-2019

Le chef du gouvernement désigné, Habib Jomli, s’est entretenu ce mercredi 20 novembre avec une délégation de Tahya Tounes, dans le cadre des concertations qu’il mène autour de la formation du futur gouvernement, à Dar Dhiafa à Carthage.

Dans une déclaration aux médias, le Secrétaire Général du parti, Slim Azzabi, a indiqué que « la rencontre a porté sur la philosophie générale et la méthodologie que Jomli compte suivre en matière de formation du gouvernement ». « C’était une occasion de lui livrer notre vision sur la situation politique dans le pays, et de lui faire part de la décision prise par notre conseil national, selon laquelle la position normale de notre parti est dans l’opposition », a-t-il souligné.

Il a ajouté que son mouvement sera « une force de proposition constructive », d’autant qu’il a pratiqué l’Etat et le pouvoir. Il a réitéré la position de son parti en faveur « d’un gouvernement d’intérêt national appuyé par l’UTICA et l’UGTT, rassemblant le plus grand spectre politique représenté au parlement à l’exception des composantes politiques autour desquelles tournent des soupçons de corruption et les partis dont le discours est extrémiste et qui appellent à l’exclusion ».

Il a évoqué la nécessité de mettre en œuvre un vaste programme reposant sur « la poursuite de la lutte contre la corruption, et le terrorisme, ainsi que des réformes profondes concernant les entreprises publiques, les équilibres budgétaires et la transition énergétique ».

S’agissant de la participation de son parti à la commission proposée par le chef du gouvernement désigné pour préparer le programme du gouvernement et définir son architecture, il a souligné que « cette question va être examinée au sein des structures du parti, pour décider si nous y prendrons part ou non ».

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin