Afek appelle le gouvernement à établir la vérité sur l’organisation secrète

Publié le Vendredi 12 Octobre 2018 à 10:12
Afek Tounes se dit étonné du silence du gouvernement, envers les données présentées par le comité de défense dans l’affaire de deux martyrs, Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi.

Le parti pointe, dans un communiqué, "le tiraillement politique notamment pour ce qui est de l’éventuelle existence d’une organisation secrète d’un parti politique ; une question qui est directement liée à la sûreté nationale, à la stabilité de l’Etat, et son régime républicain".

"Le gouvernement doit établir la vérité sur cet appareil secret, et s’adresser au peuple en vue de le rassurer et de barrer la route devant toutes les tentatives de dissimulation et de manipulation de ce dossier", souligne-t-il.

Afek appelle "le pouvoir judiciaire à traiter ce dossier dans les délais les plus proches, en toute indépendance par rapport aux parties politiques, notamment celles soupçonnées d’être impliquées dans cette affaire".
Gnet