Des partis rejettent le seuil de 5% et appellent au retrait du projet d’amendement électoral

Publié le Jeudi 06 Décembre 2018 à 07:55
Des partis, organisations de la société civile, et personnalités indépendantes rejettent l’amendement du code électoral de porter le seuil à 5 %. Ils appellent au retrait du projet de loi.

Réunis la veille, mercredi 05 décembre,  au siège de la coalition des initiatives civiles, plusieurs partis à l’instar d’attaliaâ , Bani watani, el-Joumhouri, el-watad, le mouvement démocratique, Attayar al-chaâbi, el-Massar, la Tunisie de l’avant, le parti des travailleurs ainsi que des organisations et des indépendants considèrent la présentation de ce texte en ce moment précis, comme étant "inacceptable sur le double-plan moral et politique", dans la mesure où cela vise "à changer les règles des élections, pendant une année électorale".

"Introduire un seuil exclusif de 5% n’est pas de nature à rationaliser le paysage politique, à lui garantir la stabilité, et à l’épargner des crises politiques, mais vise à liquider le processus démocratique, à taire les voix libres, à monopoliser le pouvoir, et à dominer le parlement par un petit nombre de partis politiques", considèrent-ils dans un communiqué dont une copie est parvenue à Gnet. 
Gnet