La proposition de suppression du fonds de dignité rejetée par la commission des finances

Publié le Mercredi 05 Décembre 2018 à 08:01
La commission des finances a rejeté hier mardi, deux propositions, la première porte sur la suppression du fonds de dignité, et la seconde concerne l’arrêt des contributions de l’Etat à ce fonds au titre des années 2019, 2020 et 2021.

Nidaa Tounes avait proposé de supprimer le fonds de dignité et de réhabilitation des victimes du despotisme, prévu dans la loi de finances de 2014, et d’en allouer les ressources aux programmes destinés aux familles démunies.

La deuxième proposition présentée par les groupes de la coalition nationale et d’el-Horra Macrhou Tounes, préconise que le Etat cesse ses contributions audit fond pendant les trois prochaines années précitées.

Gnet