Le Nidaa de "Hafedh" qualifie les décisions du comité politique de "nulles et non avenues"

Publié le Jeudi 12 Juillet 2018 à 08:04
Hafedh Caïd Essebsi Nidaa Tounes estime que les positions annoncées par le comité politique du mouvement, n’engage qu’une minorité, qui a choisi "de se rétracter par rapport aux positions officielles du parti, au service d’intérêts et de calculs étriqués dans le but d’effriter le mouvement et d’affaiblir sa position dans le paysage politique".

Réagissant aux décisions prises par le comité politique la veille, mercredi 11 juillet, portant sur la nomination d’Ons Hattab, en tant que porte-parole du mouvement, et la fixation de la date du prochain congrès aux 29 et 30 septembre prochain, le mouvement indique dans un communiqué signé par son directeur exécutif, Hafedh Caïd Essebsi, "qu’une minorité d’adhérents au comité politique dont le nombre ne dépasse pas dix personnes sur un total de 32 membres, a pris des décisions qu’elle a imputées au mouvement."

Cette minorité est en train d’exercer "un rôle destructif manifeste", fustige le camp de HCE, annonçant qu’il va prendre les mesures disciplinaires nécessaires à son encontre, et considérant tout ce qui en a émané comme étant "nul et non avenu, n’engageant pas de quelque manière que ce soit le mouvement".

Une délégation de députés de Nidaa avait rencontré mercredi le président de la république, suite aux divergences qui secouent le parti.
Gnet