"Le remaniement n’est pas constitutionnel, c’est un putsch contre la légalité" (Riahi)

Publié le Mardi 06 Novembre 2018 à 14:19
Point de presse au siège de Nidaa.Le Secrétaire Général de Nidaa Tounes, Slim Riahi, a déclaré que "la Tunisie était passée d’un coup d’Etat doux, à un coup d’Etat violent contre la démocratie", au sujet du remaniement annoncé la veille par le chef du gouvernement, Youssef Chahed.

Selon ses dires, l’annonce du remaniement a été accélérée "pour faire ombrage aux événements survenus samedi dernier", en allusion à la tentative d’intrusion dans le siège de Nidaa Tounes.

Lors d’un point de presse ce mardi 06 novembre au siège du parti, Riahi a pointé "un coup d’Etat contre la légalité". "Le président n’a pas été informé", a-t-il dit, évoquant une fausse démarche et "un problème procédural".

"Le remaniement n’est pas constitutionnel, il sera arrêté", entendez par là, qu’il ne va pas aboutir. 
Gnet