Une charte des imams pour appuyer les fondements de l’Islam malékite

Publié le Vendredi 15 Février 2019 à 15:21
Le ministre des affaires religieuses, Ahmed Adhoum, a annoncé ce vendredi lors d’une conférence de presse l’élaboration d’une charte des imams prédicateurs.

Cette charte appelle à s’en tenir aux préceptes de l’Islam, aux  principes à la constitution, et interdit la propagande pour n’importe quel parti politique, a-t-il souligné.

Les débats autour de cette charte débuteront demain à Bizerte, en présence d’environ 100 imams, et auront lieu, dans la foulée, dans tous les gouvernorats du pays. 

Concernant la prolifération des mosquées, Adhoum a évoqué l’importance de la rationalisation de leur construction, en rappelant que l’objectif de ces espaces sacrés est de réunir les fidèles et non pas de les éparpiller entre 4 ou 5 mosquées se trouvant presque dans le même quartier.

La charte des imams appuie les fondements de l’islam sunnite malékite, et appelle à la modération des prêches afin de condamner l’extrémisme et le fanatisme religieux. La propagation de la culture de l’optimisme et de l’espoir est parmi les points figurant dans cette charte.

Les tiraillements et débats idéologiques sont bannis dans les mosquées selon cette charte qui invite aussi à adopter une tenue vestimentaire adéquate, à l’identité tunisienne.

Adhoum a déclaré également que 10 982 tunisiennes et tunisiens effectueront le pèlerinage en 2019, accompagnés par une délégation de 500 personnes.
Gnet