"La charte du citoyen" pour définir la relation entre l’administration et le public

Publié le Mercredi 09 Janvier 2019 à 09:50
Les administrations en relation directe avec le public devront s’en tenir désormais à "la charte du citoyen", incluant les engagements à respecter, en termes de qualité, conformément à un décret gouvernemental du 25 décembre 2018 paru dans la dernière édition du Journal officiel.

Les services publics sont tenus, en vertu de ce nouveau texte, de procéder à une auto-évaluation des engagements mentionnés dans ladite charte, d’effectuer les rectifications nécessaires et d’en soumettre les résultats au président de l’organisme concerné.  

Ces mêmes services feront l’objet, d’une manière périodique, d’une évaluation externe, de la part d’organismes désignés par l’autorité de tutelle ou par la présidence du gouvernement, souligne ce décret complétant celui du 03 Mai 1993, portant sur le cadre général de la relation entre l’administration et les administrés.

"La charte du citoyen" devra être rendue publique.
Gnet