Béji Caïd Essebsi les 30 et 31 Mai à la Mecque pour participer aux sommets arabe et de l’OCI

30-05-2019

TAP – Le président de la République Béji Caïd Essebsi participe les 30 et 31 mai, au sommet extraordinaire arabe et au 14e Sommet islamique de l l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI). Les deux évènements auront lieu à la Mecque en Arabie Saoudite, à l’invitation du roi Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud.

A l’ordre du jour du sommet arabe extraordinaire figure, notamment, l’examen de l’actualité politique et sécuritaire dans la région arabe et ses répercussions sur la paix et la sécurité régionale et internationale. Il s’agit, principalement, des graves développements dans la région du Golfe.

Les récentes agressions visant des bateaux de commerce émiratis au large de l’Emirat de Fujaïrah seront également abordées, selon un communiqué de la présidence de la République.

Au programme, figure, aussi les attaques perpétrées par des milices houthis dans deux installations pétrolières saoudiennes.

Compte tenu de son caractère extraordinaire, le sommet arabe ne sera pas précédé de réunions préliminaires au niveau des experts ni au niveau des ministres arabes des Affaires étrangères. Toutefois, un sommet extraordinaire des pays du Golfe est programmé avant la tenue du sommet arabe.

Caïd Essebsi prononcera une allocution à l’occasion dans la mesure où la Tunisie a présidé le 31 mars 2019 le 30e sommet arabe.

Le mot du président de la République comportera la position de la Tunisie sur les principales questions arabes de l’heure, selon la même source.

Le sommet ordinaire de l’OCI placé sous le signe  » sommet de la Mecque: main dans la main vers l’avenir » se focalisera sur l’adoption d’une position unifiée envers diverses questions qui concernent le monde musulman. Il se tiendra le 31 mai à la Mecque, sous la présidence du roi saoudien (après passation de la présidence du Sommet islamique ordinaire de la République de Turquie au Royaume d’Arabie Saoudite).

Un communiqué et une déclaration (Déclaration de la Mecque) seront émis du sommet en plus d’une série de mesures détaillées en rapport avec diverses questions comme la cause palestinienne et les crises en Libye, au Yémen, et en Syrie.

La montée de l’islamophobie, la réforme de l’OCI et le programme décennal de l’organisation sont inscrits à l’ordre du jour du 14e sommet islamique de l’organisation.

Par ailleurs, Caïd Essebsi prononcera un discours au nom du Groupe arabe de l’OCI (l’organisation en compte deux autres groupes, un asiatique et un africain) et un autre au nom de la Tunisie.

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun