Ben Jaafar appelle à se rattraper face à un gouvernement qui sera lâché à la première tempête

08-01-2020

« Un gouvernement de compétences indépendantes sera dépourvu de toute légitimité politique. A la première tempête, on ne trouvera personne pour le défendre ou le parrainer », estime le président de l’Assemblée nationale constituante, Mustapha Ben Jaâfar.

A deux jours de la plénière de vote de confiance au nouveau gouvernement, Ben Jaâfar écrit ce mercredi dans un poste sur sa page Facebook, qu’ »un gouvernement en mal d’homogénéité travaillera dans un climat marqué par la suspicion ». « Il n’aura pas de visions ni de projet, et dans les meilleurs des cas, l’on s’acheminera encore une fois vers un gouvernement d’expédition des affaires courantes », souligne-t-il, mettant en garde contre les suites d’un tel scénario.

Il a imputé, en préambule, « les difficultés objectives, rencontrées par le chef du gouvernement désigné et Ennahdha qui le soutient, en matière de formation du gouvernement, à de multiples raisons, la plus importante est la mosaïque politique et l’éparpillement ayant dominé le paysage parlementaire, ce qui a rendu difficile la formation d’un cordon politique homogène et une majorité parlementaire stable ».

« L’ambiguïté de la méthodologie suivie, certains comportements étranges par rapport aux modes de négociation d’usage, les surenchères, ainsi que le fait de laver le linge sale des négociations dans les médias, autant de facteurs ayant entravé le déroulement du processus de négociations, et accentué le manque de confiance entre les parties-prenantes ».

Il a ajouté « avoir dit et redit que l’on ne devait ne pas reproduire les erreurs du passé, et tirer les enseignements des expériences de 2011 et de 2014 ».

« Reste-t-il encore du temps constitutionnellement pour se rattraper ? la patrie n’est-elle pas avant les partis ? Prouvez-le si vous êtes sincères », conclut-il.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin