Contestation interne du congrès de Nidaa pour irrégularités présumées

10-04-2019

Le premier congrès électif de Nidaa Tounes s’est poursuivi hier, à Gammarth, au milieu d’une contestation interne, quant à la présence de plusieurs irrégularités, ayant entaché ses travaux.

Ines Ben Nasr, membre du comité juridique du parti, a déclaré qu’elle allait intenter un recours auprès du tribunal administratif, pour invalider les travaux de ces premières assisses qui se sont ouvertes samedi 06 avril à Monastir. "Nous avons voulu que le congrès soit démocratique et transparent, mais il n’en était hier", s’est-elle élevée dans une déclaration aux médias.

Elle a ajouté que "la feuille de route du congrès n’était pas conforme à la loi sur les partis, que la période des recours n’a pas été déterminée, et que certaines listes ont comporté des noms, objet de soupçons, ou qui appartiennent à d’autres partis".

Le comité central du mouvement a entériné hier une liste consensuelle du bureau politique composé de 32 membres. Cette liste a été adoptée après qu’une deuxième liste a été invalidée sur le fond et la forme.

La liste adoptée a été contestée, et des recours ont été intentés pour son invalidation.

Le comité central du parti composé de 217 membres avait été élu lundi 08 avril à Monastir.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun