Coupure d’eau dans plusieurs régions les jours de l’Aïd, « un crime », selon l’UGTT

14-08-2019

Le bureau exécutif de l’UGTT déplore la coupure de l’eau et de l’électricité les jours de l’Aïd, dans plusieurs régions du pays.

Dans un communiqué sur sa page officielle facebook, la centrale syndicale considère ces coupures intervenues les jours de la célébration de l’Aïd el-Idha, comme « un crime qui requiert une enquête pour en déterminer les responsabilités et engager des poursuites ».

L’organisation syndicale fait assumer au gouvernement, aux ministères de tutelle et aux directions générales leur responsabilité pour ne pas avoir pris les décisions urgentes envers ces abus contre des citoyens, dont les sacrifices étaient avariés.

Outre « les pertes morales et matérielles », ces désagréments ont altéré « le climat festif de l’Aïd, marqué par des températures élevées ».

Le bureau exécutif condamne les « déclarations trompeuses de plusieurs responsables qui ont recours à la justification pour couvrir leur échec », signalant que les précautions auraient dû être prises au préalable, a fortiori que « les réserves en eau ont atteint leur plus haut niveau, de l’aveu des milieux gouvernementaux ».

La distribution de l’eau potable a connu les jours de la fête du sacrifice des perturbations et coupure dans plusieurs régions à l’instar de Sfax, Gafsa, Sidi Bouzid, Kairouan, Bizerte…,ce qui a provoqué la colère de la population.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun