Tunisie : Embellir et rénover son foyer au moindre frais : Des architectes d’Intérieur vous conseillent

26-11-2021

La pandémie du Covid-19, le confinement, le télétravail, et l’enfermement chez soi, ont bien changé notre perception du foyer, autrefois regagné seulement le soir, après le boulot. En effet, le nouveau contexte sanitaire a redonné de l’importance à l’espace intérieur, source de sécurité, de bien-être, et de sérénité, devenu pour plusieurs, le meilleur refuge, loin du stress, des difficultés de la vie et de la pression quotidienne.

Ce constat a été confirmé par l’architecte d’intérieur Mariem Mhadhbi, propriétaire de l’agence de décoration Mood design, qui a affirmé dans un entretien accordé à Gnetnews que, contrairement aux préjugés, l’affluence des clients souhaitant transformer leur intérieur a augmenté ces deux dernières années, malgré la crise économique.

« Leur envie d’embellir leurs foyers, grâce à de petites ou grandes transformations a dépassé nos attentes à l’agence. En lançant un projet de consultation en ligne, qui consiste à réaménager à distance les intérieurs des clients, en les guidant virtuellement, plusieurs internautes installés en Tunisie ou à l’étranger ont fait appel à nos services. Il s’agit d’une expérience qui a bien marché, notamment durant le confinement ».

La designer a aussi expliqué que les gens qui pensent que l’intervention d’un architecte d’intérieur coute cher, ont bien tort. « En réalité, ce dernier pourra négocier les prix avec les fournisseurs de meubles et d’accessoires, en lui offrant les tarifs les moins chers. Le client paiera en revanche, la conception sur mesure de l’intérieur. C’est cela l’avantage de faire appel à un professionnel », nous révèle-t-elle.

Des conseils pour  embellir les pièces de la maison

Des petits détails, comme un nouvel agencement des meubles, le rajout de petits accessoires, peuvent tout changer et apporter une touche de convivialité…

D’après cette spécialiste de l’intérieur pour réussir l’aménagement de son intérieur, il faut maitriser la notion des volumes. « Des clients, vivant à l’étroit, nous montrent souvent de petites pièces encombrées avec des meubles imposants. D’autres, avec de plus grandes demeures ne savent pas comment remplir les vastes espaces… ».

Avec ce problème d’équilibre et de surcharge visuelle ou encore de vide, il faut trouver le juste milieu. Se débarrasser de l’excès d’accessoires, et des choses inutiles qui remplissent les coins de la pièce, est le premier pas à faire pour retrouver son bien-être. Ensuite, il faut opter pour des objets proportionnels dans une pièce, par exemple accrocher un grand tableau dans un vaste mur, ajouter une chaise de taille moyenne dans un coin vide d’une chambre à coucher qui manque de meubles…Opter pour du  sur mesure pour meubler un salon, au lieu d’y introduire des canapés pré fabriqués, massifs et sans grâce…Tout est question d’équilibre visuel, souligne-t-elle.

Une autre chose est à prendre en considération pour donner du neuf à son intérieur, c’est de définir le style de sa maison. « Certains clients  veulent faire l’effort de donner du style à leurs espaces, sans pour autant faire la différence entre une ambiance Boho-Chic, scandinave, vintage, baroque, épuré…Pour éviter la confusion, il faut se baser sur une inspiration concrète d’une photo d’internet ou d’un espace déjà vu, au lieu d’improviser et tomber dans un mélange incohérent d’objets…Pour réussir un style, il faut y aller jusqu’au bout, et maintenir une ligne directrice claire dans ses choix de meubles, éclairage, luminaire, tapis, coussins, accessoires, tableaux, bibelots…Sinon, seul un architecte d’intérieur pourra concrétiser professionnellement ces aspirations…

Pour les couleurs, il est déconseillé d’introduire des couleurs vives à son espace. A long terme, les teintes flashy comme le rouge, le rose fushia, ou encore le jaune, provoquent l’anxiété et le stress. En plus la plupart des clients, ne savent pas comment gérer les touches toniques de ces couleurs, à utiliser avec modération pour ne pas tomber dans l’excès.

Au final, il est conseillé aux personnes qui ne feront pas appel à un spécialiste de l’espace, d’utiliser des teintes claires et neutres, qui ne nécessitent pas des recherches et une étude de conception…Quant au style de leurs intérieurs, il est préférable qu’il reste épuré, simple et indémodable. Le plus important, c’est de créer une atmosphère qui reflète l’ambiance souhaitée, cosy, chaleureuse…D’où l’importance des accessoires et de la décoration. Une bougie posée sur une table basse, une statuette mise sur une étagère d’une bibliothèque, une plaid jetée au bord d’un canapé, et un abat-jour installé au coin d’un séjour débordant de lumière chatoyante…Il suffit de quelques petits détails, pour donner de l’âme à son espace…

La décoration, une nouvelle passion qui séduit les Tunisiens

Ces dernières années, une nouvelle vague de boutiques de décoration sont apparues en Tunisie. Des commerces d’accessoires de tout genre et pour tous les gouts, et un vaste champ de choix s’est ouvert à la clientèle tunisienne.

 L’architecte d’intérieur Mariem Mhedhbi, le confirme. « Les Tunisiens ne se limitent plus aux choix du meuble et des pièces maitresses pour l’aménagement. Ils se focalisent désormais sur les détails, le papier peint, les moulures sur les murs, les appliques…

Comme Anissa, une jeune femme de 25 ans, lassée de la déco de sa chambre à coucher elle a commandé un papier peint  et a décidé de changer les rideaux. « Une fois rentrée du boulot, j’ai envie de me retrouver dans un espace qui me procure le bien-être et qui reflète ma personnalité. J’ai donc entamé une série de modifications, que je réaliserais toute seule. Ça me reviendrait moins cher… ».

Quant à Maya.B, une jeune femme d’une trentaine d’années, fraichement mariée, elle nous a parlé de son expérience avec un architecte d’intérieur. « Nous avons payé 120 dinars le m², pour la conception de notre appartement de 3 pièces de 200m². Comme les travaux que nous avions commandés étaient compliqués, il était essentiel pour nous de faire appel à un professionnel ».

« Nous avons choisi un thème différent pour chaque chambre. Pour le séjour, notre inspiration était le cinéma. Le décorateur nous a déniché un projecteur à bobine, d’un antiquaire spécialement pour cette pièce. La chambre des invités est décorée par des peintures de Bottero, et des couleurs neutres qui vont avec. Pour le salon, nous avons choisi un style anglais, avec un canapé Chesterfield, une cheminée à l’éthanol, des lustres dorés, et des textures miroitées…Toutes nos inspirations ont été soigneusement choisies durant le confinement dernier », nous décrit-elle.  

Emna Bhira