La FTH réclame une date pour la réouverture des hôtels, et des plages pour sauver le tourisme

20-05-2020

La Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie appelle au rétablissement immédiat des déplacements entre les villes afin de redémarrer avec le tourisme local, qui représente généralement 20% de l’activité.

Réunie hier, en visio-conférence, la FTH pousse un cri d’alarme sur l’avenir du secteur et le devenir des quelques dizaines de milliers d’emplois menacés de disparaître durablement.

La FTH s’indigne du retard de mise en œuvre des mesures de soutien aux entreprises touristiques et à leurs salariés, et de l’absence de visibilité quant à une date de reprise d’activité.

Ce retard asphyxie tous les acteurs du secteur et la majorité des hôtels est à présent dans l’incapacité de payer les prochains salaires, après avoir honoré ceux des mois de mars et avril.

La fédération réclame la mise en place de mécanismes d’encouragement au tourisme local, et appelle à une annonce d’une date prévisionnelle de réouverture des hôtels, des centres de loisirs, et des plages, et la fixation d’une date pour la réouverture des frontières.

La FTH prône une communication internationale en vue de positionner la Tunisie parmi les destinations les plus « Covid Safe » et parmi les premiers pays à ouvrir son espace aérien.

Elle appelle à entamer d’urgence des concertations bilatérales avec les pays intéressés par le retour de leurs ressortissants en Tunisie, notamment l’Algérie et la Russie.

D’après Communiqué