La Tunisie a toujours la possibilité de récupérer les avoirs spoliés en Suisse (Chargé du contentieux de l’Etat)

20-01-2021

Le chargé général du contentieux de l’Etat, Ali Abbes, a exclu les informations selon lesquelles, les délais du blocage des avoirs de Ben Ali et ses proches en Suisse, va permettre à la famille du défunt président déchu, de récupérer ces fonds.

Il a ajouté, dans une déclaration à la TAP, que les procédures judiciaires se poursuivent au sujet de la récupération des avoirs tunisiens spoliés.

La partie suisse envisage de lever le blocage administratif, mais la Tunisie demeure en mesure de récupérer ces fonds, a-t-il souligné.

Il a, par ailleurs, déclaré que la justice tunisienne allait émettre des jugements condamnant les personnes concernées par le gel, dans les délais les plus proches, afin que la Tunisie puisse récupérer cet argent.

La levée du gel sur ces fonds estimés à près de 60 millions d’euros, soit l’équivalent de 180 millions de dinars, ne signifie pas leur récupération par la famille de Ben Ali, a-t-il dit.

Il a, par ailleurs, fait savoir que les autorités helvétiques avaient envoyé un mémorandum à la Tunisie, où elles ont évoqué la possibilité d’opter pour les jugements par contumace émis par la justice tunisienne contre les personnes concernées, accompagnés d’une note explicative pour mettre en exécution la récupération des avoirs.

La Suisse exigeait, auparavant, que les jugements soient rendus en présence des accusés.

L’affaire concerne plusieurs personnes dont Zine el-Abidine Ben Ali, Leïla Trabelsi, Slim Chiboub, Sofien Ben Ali, Cyrine Ben Ali, Dorsaf Ben Ali, Montassar Mehrezi…

Les deux tiers de la somme, estimés à 37 millions d’euros, appartiennent à Belhassen Trabelsi.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Négociations de Washington : Koôli pré
Économie Économie Économie Économie Le ministère des AS annonce le versement à parti
Économie Économie Économie Économie Tunisie : Les investissements étrangers en baisse