La Tunisie appelle à ne pas toucher au statut légal et historique d’el-Quds

30-01-2020

La Tunisie rejette le plan de paix dévoilé hier mardi, par le président américain, Donald Trump, communément appelé le « Deal du siècle », accueilli par une désapprobation palestinienne unanime.

« La Tunisie suit avec extrême inquiétude, ce qui a été annoncé au sujet de l’initiative de l’administration américaine, en vue du règlement de la cause palestinienne ».

Dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères paru hier soir, Tunis affirme que  » l’instauration d’une paix juste, globale et permanente dans la région du Moyen-Orient, passe inéluctablement, par la reconnaissance totale des droits du peuple palestinien, uns et indivisibles, à l’autodétermination et à l’instauration d’un Etat indépendant sur son territoire, avec pour capitale al-Quds el-Sherif. »

La Tunisie réaffirme « la nécessité de ne pas attenter au statut légal et historique d’al-Quds, conformément aux résolutions onusiennes, en la matière ».

Elle exprime de nouveau son « soutien permanent au peuple palestinien, en vue de recouvrer ses droits légitimes, et son appui à toutes les initiatives visant la reprise du processus de paix, sur la base des résolutions de la légalité internationale, et du droit imprescriptible du peuple palestinien à sa terre ».

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Une partie du monde produit, et une autre consomme
Politique Politique Politique Tunisie : Kaïs Saïed et l’idée d’un