Les listes des deux clans de Nidaa aux municipales partielles du Bardo rejetées

17-05-2019

Le Conseil de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a rejeté hier jeudi, les deux listes de Nidaa Tounes, pour le clan de Hammamet (Sofien Toubel), et le clan de Monastir (Hafedh Caïd Essebsi), qui sont candidates aux municipales partielles du Bardo, étant donné que la qualité du représentant légal n’est pas prouvée, selon le membre de l’instance, Anis Jarbouï.

Le rejet des deux listes était dû à l’ambiguïté d’une correspondance des services spéciaux chargés des partis à la présidence du gouvernement, parvenues hier mercredi à l’instance, et qui n’a pas comporté précisément le nom du représentant légal du mouvement Nidaa Tounes, a ajouté la même source, dans une déclaration à la TAP.

L’article 13 de la décision de l’instance électorale relative à la candidature aux municipales, prévoit la nécessité qu’il y ait un représentant légal auprès des services concernés à la présidence du gouvernement.

Les représentants des deux listes invalidées pourraient avoir recours au tribunal administratif.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun