L’instance anti-torture se rend en visite impromptue au tribunal militaire

28-02-2019

L’instance nationale de prévention de la torture (INPT) affirme avoir effectué une visite impromptue au tribunal militaire de Tunis, suite aux informations qui lui sont parvenues, sur des actes de violences survenus dans la salle d’audience du tribunal militaire de première instance.

L’équipe de l’Instance a procédé à la collecte d’informations sur l’incident, a inspecté les conditions de détention des accusés dans les lieux de détention, et a mené des rencontres individuelles avec les responsables du tribunal et les accusés.

L’équipe a également pris acte des mesures prises par la justice militaire après l’incident.

L’INPT ajoute dans un communiqué que la commission d’investigation en son sein suit les enquêtes avant de transmettre le dossier aux parties concernées.

La justice militaire avait condamné mardi à une heure tardive de la soirée Adel Ghandri, accusé dans l’assaut contre la caserne militaire de Ben Guerdane, à la réclusion criminelle à perpétuité pour agression contre le juge lors de l’audience. Cinq autres accusés ont été condamnés à 20 ans de prison pour participation à l’agression, et le non-lieu a été décidé pour les trois autres accusés.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun