L’UNESCO adresse un rappel à l’ordre à Trump après ses menaces contre les sites culturels iraniens

07-01-2020

Gnetnws & Agences -Les Etats-Unis ont ratifié la Convention de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé et celle de 1972 sur la protection du patrimoine mondial, a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, en réponse aux menaces de Donald Trump de s’attaquer aux sites culturels iraniens.

Les tensions au Moyen-Orient, et leurs conséquences sur le patrimoine et la culture, ont été au centre d’une rencontre lundi entre la DG de l’UNESCO, et l’ambassadeur d’Iran auprès de l’Organisation.

« La Convention de 1972 prévoit notamment que chacun des États « s’engage à ne prendre délibérément aucune mesure susceptible d’endommager directement ou indirectement le patrimoine culturel et naturel qui est situé sur le territoire d’autres États parties à cette convention. »

« La Directrice Générale a également rappelé les termes de la résolution du Conseil de Sécurité 2347 adoptée à l’unanimité en 2017, qui condamne les actes de destruction du patrimoine culturel », souligne l’UNESCO sur son site.

Elle a enfin souligné « l’universalité du patrimoine culturel et naturel, vecteur de paix et de dialogue entre les peuples, que la communauté internationale a le devoir de protéger et de préserver pour les générations futures », ajoute-t-elle.

Le président américain avait menacé, sur Twitter, de viser 52 sites si la République islamique réagissait militairement pour « venger » la mort du puissant général Qassem Soleimani, tué vendredi en Irak par une frappe américaine.

Ces 52 sites — en hommage symbolique au nombre d’Américains retenus en otages, à partir de la fin de 1979, à l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran– seraient « de très haut niveau et très importants pour l’Iran et pour la culture iranienne », a-t-il indiqué.

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin