« Nous ne sommes pas parvenu à un accord avec Elyes Fakhfakh » (Mohamed Abbou)

08-02-2020

Le Courant Démocrate n’est pas parvenu à un accord avec Elyes Fakhfakh. C’est ce qu’a annoncé le secrétaire général du parti, Mohamed Abbou à l’issu de son entretien avec le chef de gouvernement désigné.

« Nous ne sommes pas, en principe, concernés par la formation du gouvernement. Attayar réserve sa position définitive jusqu’à ce que son bureau politique se réunisse dimanche prochain ». Et d’ajouter qu’Attayar a déjà discuté avec le chef du gouvernement désigné du programme gouvernemental et a présenté ses propositions dont certaines ont été prises en considération.

Mohamed Abbou a expliqué qu’il ne s’agit pas d’un désaccord de fond sur les grandes lignes du programme, mais que le problème se trouve au niveau de la formation du gouvernement, tel qu’il a été élaboré lors du conseil national d’Attayar.

Par ailleurs, le chef de file du Courant Démocrate a déploré le fait que « le laxisme et la corruption politique qui règnent dans le pays ont atteint un stade empêchant la réussite d’un programme quel qu’il soit ».

A cet égard, Abbou, comme lors de la premlère tentative de formation du gouvernement, a demandé pour son parti certains ministères régaliens, comme l’intérieur et la justice, afin selon lui de faire « imposer la loi ».

Enfin, Attayar dit respecter, toutefois, les choix du chef du gouvernement désigné concernant certains autres noms proposés ne reflétant pas pour autant les orientations du parti, selon lui.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Une partie du monde produit, et une autre consomme
Politique Politique Politique Tunisie : Kaïs Saïed et l’idée d’un