Rached Ghannouchi décline les priorités du parlement pour la prochaine mandature

15-11-2019

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple, Rached Ghannouchi, a affirmé hier soir, jeudi 14 novembre, que « parmi les priorités de l’action parlementaire lors de la mandature à venir est le parachèvement de l’installation des instances constitutionnelles, en prime la Cour Constitutionnelle ».

Dans une allocution clôturant la séance inaugurale du nouveau parlement, le chef du perchoir fraichement élu, a ajouté que « les priorités pressantes de la Tunisie portent sur l’amorce du processus de réformes, et des grands projets ».

Il a suggéré la mise en place « d’une commission parlementaire spéciale chargée de l’appui et du suivi de l’effort gouvernemental et sociétal des réformes, des grands projets et de l’intégration maghrébine ».

« Ce sont là des objectifs vitaux pour la consolidation et la pérennisation de notre démocratie, et le renforcement de sa base socio-économique fondée sur les chances pour tous, la priorité à la jeunesse, la digitalisation, la lutte contre la corruption, et la dignité pour le peuple ».

Il a par ailleurs proposé « l’amendement du règlement intérieur de l’Assemblée afin de rompre d’une manière définitive avec le tourisme partisan, de manière à ce que le député perde sa qualité, s’il quitte le bloc au nom duquel il s’est porté candidat, en vue de la moralisation de la vie politique, en général, et parlementaire en particulier ».

Rached Ghannouchi a rendu hommage à ses prédécesseurs depuis l’indépendance, citant notamment « les membres de la première assemblée nationale constituante postcoloniale, et son président, le défunt Jellouli Fares, ayant donné naissance à la constitution de l’Etat d’indépendance moderne ».

Il a également salué « les membres de la deuxième constituante présidée par Mustapha Ben Jaâfar, ayant été à l’origine de la constitution de la deuxième république ».

Il a, par ailleurs, exprimé toute « sa reconnaissance » au parlement sortant, sous la conduite de Mohamed Ennaceur, rendant un hommage appuyé au défunt président, Béji Caïd Essebsi, « pour sa grande contribution en matière de protection de l’expérience démocratique tunisienne, et son attachement à la constitution et au consensus, pour le bien de la Tunisie et son peuple ».

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui