Tunisie : Le ministre de l’Education annonce la création en vue de nouvelles spécialités d’enseignement technique adaptées au marché de l’emploi

15-11-2023

Le ministre de l’Education, Mohamed Ali Boughdridi, a déclaré que son ministère œuvre à faire face à l’échec scolaire, et à l’abandon scolaire, à travers la mise en place d’une plateforme numérique, consacrée à l’interception préliminaire des élèves menacés de décrochage scolaire, tout en poursuivant l’installation du programme de l’école de la deuxième chance, et la création de bureaux d’écoute au sein des établissements scolaires.

Il a, par ailleurs, évoqué la consolidation du dispositif de lutte contre tous les phénomènes négatifs, menaçant les institutions éducatives, à l’instar de la violence scolaire, la drogue, et les risques des jeux électroniques.

Auditionné par la commission de l’éducation à l’Assemblée au sujet du projet du budget  du nouvel exercice de son ministère, Boughdiri a indiqué que le ministère oeuvre à la révision du système d’orientation scolaire à travers la création de nouvelles spécialités d’enseignement technique répondant aux demandes du marché de l’emploi, en ouvrant des passerelles entre l’éducation et la formation professionnelle, avec la conclusion d’accords de partenariat avec les bailleurs de fonds en vue d’appuyer les diplômés de l’enseignement technique, en matière de lancement de nouveaux projets.

Au sujet de l’amélioration de l’infrastructure, et des prestations scolaires, il a indiqué que le ministère a renforcé le transport scolaire rural, et a élargi le réseau des restaurants scolaires au sein des écoles primaires dans les régions rurales, outre l’adoption d’une carte intelligente, permettant à l’élève de bénéficier des prestations de l’office des œuvres scolaires en termes de transport, d’hébergement, et de repas scolaire.

S’agissant de la consultation, il a affirmé la difficulté des défis, notamment en matière de langue d’enseignement des matières  scientifiques, signalant que celle-ci devra réussir, d’une manière participative.

Gnetnews