Tunisie : Les investissements étrangers en baisse les quatre premiers mois de 2019

08-06-2019

TAP – Les investissements étrangers en Tunisie ont atteint, durant les quatre premiers mois 2019, 280 millions de dollars contre 302 millions de dollars durant la même période de l’année 2018, soit une baisse de 22 millions de dollars, selon les statistiques préliminaires de l’Agence de Promotion de l´Investissement Extérieur (FIPA).

En dinars, les flux des investissements étrangers en Tunisie ont progressé de 15,7%, à 851,1 millions de dinars, contre 727,2 millions de dinars durant la même période de l’année écoulée.

Les investissements étrangers sont répartis entre les investissements de portefeuille et des investissements directs (IDE), lesquels ont atteint durant cette période 845, 9 MD soit 278,3 millions de dollars, contre 727,2 MD soit 298,6 millions de dollars durant la même période de 2018.

Les investissements de portefeuille sont estimés à 5,2 MD, contre 8,3 MD en 2018 soit, une baisse de de 37,3%. Cette baisse est due à la baisse de la valeur du dinar par rapport à l’euro et au dollar, selon la FIPA.

Les investissements directs étrangers ont enregistré, quant à eux, une évolution de 16,3%. Ils ont atteint 845,9 MD au cours des quatre premiers mois de 2018 contre 727,2 MD au cours de la même période de 2018.

En dinars, les investissements étrangers dans le secteur des industries manufacturières ont doublé pour atteindre 411,7 millions de dinars fin avril 2019 contre 253,9 millions de dinars, au cours de la même période de l’année écoulée, soit une évolution de 62%.

L’industrie manufacturière (textile et habillement, cuir, chaussures et industries mécaniques, électriques et chimiques) figure parmi les secteurs attractifs qui drainent le plus d’investissements étrangers.

Le secteur de l’énergie a enregistré également, une légère amélioration de 7% en termes d’investissements étrangers, passant de 344 millions de dinars en avril 2018 à 368,4 en avril 2019.

Toutefois, les investissements étrangers dans les secteurs des services et de l’agriculture ont connu une régression considérable, à respectivement, 4,6 millions de dinars et 1,1 millions de dinars.

La Tunisie ambitionne d’attirer près de 3000 millions de dinars d’investissements étrangers vers la fin de 2019, contre 2800 millions de dinars en 2018.

 

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun