Tunisie : Un réseau de trafic de pièces de musée démantelé (Intérieur)

23-03-2022

Suite à des informations parvenues à la deuxième brigade centrale de renseignements de la garde nationale d’el-Aouina, selon lesquelles, une personne (du gouvernorat de Gabès) détient une statuette en bois, et une autre à Benguerdane possède un manuscrit à valeur historique, qu’elles comptent céder, l’unité en question est parvenue le 22 Mars, avec les équipes d’enquêtes et d’investigations de Mareth et Gabès, à faire une descente dans le domicile de la première personne, où elles ont saisi la statuette.

Interrogé, il a reconnu avoir obtenu la statuette de la part d’une personne portant la nationalité d’un pays voisin en vue de la vendre.

Les unités en question ont procédé, en coordination avec les unités de la garde nationale de Benguerdane, et après consultation du parquet, à une perquisition dans le domicile de la 2ème personne, et l’ont arrêtée avec deux autres personnes.

Interrogés, ils ont reconnu détenir le manuscrit également obtenu par une personne portant une nationalité d’un pays voisin, pour le vendre, relate le même département.

Le parquet a ordonné de les placer tous en garde à vue, et de diligenter une affaire judiciaire pour « entente illicite pour commerce de pièces de musée ».

Les pièces en question ont été soumises à l’Institut national de Patrimoine de Gabès afin d’en délimiter l’étape et la valeur historiques.

Gnetnews