Ben Jaâfar annonce sa candidature à la présidentielle « pour réaliser la réconciliation nationale »

22-04-2019

Mustapha Ben Jaâfar a annoncé ce week-end son intention de se présenter à l’élection présidentielle, en vue de réaliser la réconciliation nationale.

Intervenu samedi dernier à une conférence-débat organisée par le centre des études stratégiques et diplomatiques, et sur la question de savoir s’il compte se porter candidat à la prochaine élection présidentielle, Ben Jaâfar a rétorqué qu’il « n’excluait pas de s’y porter candidat, mais la question est sérieuse et le seul mobile qui me pousse à concourir aux élections est de parvenir à la véritable réconciliation nationale, qui éradique la discorde et pose les fondements de l’acceptation de l’autre », a-t-il souligné.

Le président de l’Assemblée nationale constituante (ANC) a déclaré qu’il y avait « des personnalités politiques dont la mission est de répandre un discours de discorde et leur spécialité est la logique du musulman et du mécréant ». Il s’est dit être « l’élève du leader Ahmed Mestiri : j’ai appris de lui le principe de la société de citoyenneté, et la Tunisie pour tous, sans exclusion, ni discrimination ».

Ben Jaafar a considéré que « la question de l’identité » avait largement occupé le débat autour de la constitution, et était utilisée comme « un fonds de commerce, notamment à l’approche des élections ».

« L’élite politique d’après la révolution n’a pas saisi le moment historique pour construire la Tunisie nouvelle, et les institutions qui sont de nature à garantir la démocratie ne sont pas déjà en place », a-t-il encore noté.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun