Des communes tunisiennes et françaises échangent leurs expériences à Kairouan

20-06-2019

La Fédération Nationale des Villes Tunisiennes (FNVT) et l’Ambassade de France en Tunisie, en partenariat avec le Ministère des Affaires locales et de l’Environnement, l’Agence française de Développement, Expertise France ont organisé le cinquième atelier du dispositif Lab’Baladiya (laboratoire municipal). Cet atelier, dédié aux espaces publics, leurs conceptions et usages, s’est tenu à Kairouan du 17 au 20 juin 2019, avec le soutien de la municipalité et de l’Alliance française de Kairouan, annonce ce jeudi un communiqué dont Gnet a reçu une copie.

Près de quarante auditeurs élus et agents français et tunisiens, issus de trente communes tunisiennes et de dix collectivités françaises ont participé aux échanges, sur trois jours, pour partager entre pairs, leur expérience en matière de création et d’aménagement des espaces publics.

Les débats, animés par deux experts en gouvernance locale, Hatem MLIKI et Michel THIOLLIERE, ont permis d’étudier des cas pratiques et d’élaborer des recommandations applicables à court et moyen termes pour les communes. Les questions de maîtrise d’ouvrages et de concertation avec les populations, nécessaire à la bonne conception des espaces publics, ont fait l’objet de débats approfondis avec, entre autres, les témoignages de Kairouan, Djerba, Oudhref, Mornag, Bizerte, Lyon et Capbreton.

Cet atelier est le 5ème d’un cycle de six rendez-vous déclinés sur le territoire tunisien et destinés à favoriser les échanges d’expérience entre communes tunisiennes et françaises. Ces ateliers ont permis aux auditeurs d’interroger leurs pratiques dans l’exercice de leur mandat municipal et de mettre en perspective les modèles de décentralisation français et tunisien.

De cette série de rencontres est née une communauté de près de 200 élus ou agents français et tunisiens, désireux de s’investir pour développer des projets de coopération décentralisée franco-tunisienne en matière de mobilité, de gestion des déchets, d’écoconstruction, de numérique, de valorisation du patrimoine, ou encore d’assainissement, et de tourisme.

Un dernier atelier du Lab’Baladiya, dédié à la métropolisation, est prévu cet automne.

Communiqué

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun