Drame de la Rabta : I Watch appelle au changement de la composition de la commission d’enquête

12-03-2019

L’organisation I Watch exprime son « étonnement de la nomination de Senda Bahri Hichri, directrice général du laboratoire national du contrôle des médicaments, en tant que membre de la commission d’enquête, du fait de ses liens familiaux avec des responsables dans le domaine de l’industrie pharmaceutique ».

Dans un communiqué dont une copie est parvenue à Gnet, l’ONG a ajouté qu’ »une telle décision est de nature à secouer la confiance des Tunisiens quant au sérieux de l’enquête et de ses résultats ».

I Watch appelle à changer la composition de la commission d’enquête, et à en écarter S.B. Hichri.

L’organisation appelle également « à ouvrir la composition de la commission sur d’autres institutions, et à ne pas se limiter au ministère de la Santé qui est considéré, comme étant le principal accusé dans l’affaire du décès des nourrissons ».

Gnet

1 Auteurs du commentaire
plus récent plus ancien Le plus populaire
Anonyme

Déjà sa place de directrice générale du laboratoire national du contrôle des médicaments pose question, que dire de celle de membre de la commission d’enquête ! On assiste de plus en plus à une avalanche d’absurdités dans notre pays

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun