Ennaceur rassure les Tunisiens sur la crédibilité des élections et les incite à faire « le bon choix »

30-08-2019

Le président de la république par intérim, Mohamed Ennaceur, a exhorté ce soir les électeurs à saisir l’occasion des scrutins, pour assumer leur responsabilité en tant que citoyens, signalant que « la réussite des élections est lié au bon choix de celui qui dirigera la Tunisie dans les prochaines années, et qui sera en mesure de préserver les acquis, d’affermir l’unité du peuple et de consolider les choix inscrits dans la constitution soit les libertés, la consécration de la démocratie et l’instauration de la justice sociale ».

Dans une adresse au peuple ce vendredi 29 août, retransmise sur al-Wataniya, le chef de l’Etat a envoyé un message subliminal aux électeurs, rappelant, en allusion à l’article 2 de la constitution, que « la Tunisie est un Etat civil basé sur la citoyenneté, la volonté du peuple et la primauté de la loi ».

Il a encore indiqué que le but de ces élections est « d’assurer l’alternance au pouvoir et de consolider la confiance du peuple dans l’Etat, dans l’avenir, et en lui-même quant à sa capacité à surmonter les épreuves ». Ennaceur a mis l’accent sur le caractère décisif de ces élections non seulement pour les cinq prochaines années, mais pour le long terme et les générations futures.

Le président intérimaire a, en préambule, rassuré les Tunisiens sur « la crédibilité de l’Etat et sur sa détermination à assurer le déroulement des élections dans les conditions requises de transparence ».

Ennaceur est revenu sur « les événements sécuritaires et judiciaires » qui se sont produits la semaine dernière, en allusion à l’arrestation et à l’incarcération de Nabil Karoui, et « qui ont suscité des interrogations à l’échelle nationale et régionale ».

Le chef de l’Etat intérimaire a fustigé « les rumeurs mettant en doute la crédibilité des élections », laquelle revient, à ses yeux, à une suspicion dans la crédibilité des appareils de l’Etat. « Les mauvaises langues sont allées jusqu’à mettre en doute les appareils de l’ Etat, la sécurité et la justice… »

Ennaceur a exhorté « les responsables sur les plans national, régional et local à avoir une position ferme, pour faire en sorte que les élections se déroulent dans la transparence, en assurant l’égalité des chances à tous les compétiteurs ».

Il a exhorté « tous ceux qui représentent le pouvoir, à préserver l’impartialité de l’administration, et des appareils de l’Etat qui sont des principes constitutionnels ». Il a également appelé à la « neutralité » des mosquées et des médias, appelant ces derniers « à s’écarter des manœuvres et à être ouverts à l’ensemble des concurrents ».

L’actuel locataire de Carthage a par ailleurs appelé  « l’ISIE, la HAICA, les organisations nationales et les composantes de la société civile à jouer leur rôle et à faire en sorte que les scrutins aient lieu dans des conditions saines et transparentes ». Ennaceur s’est adressé aux concurrents dans la course électorale, les appelant « à s’éloigner de la violence verbale et des provocations, et à faire en sorte que la campagne électorale se déroule dans la civilité ».

Gnetnews

Lire aussi

National National National National La Tunisie passera cette semaine à la 3ème phase