Ennahdha appelle à l’ouverture d’une enquête suite à la diffusion d’une vidéo de l’immolation de Sami Sifi

11-12-2021

La chaîne de télévision Attessia a diffusé vendredi soir une vidéo provenant des caméras de surveillance du parti Ennahda montrant l’immolation de Sami Sifi qui a provoqué l’incendie du siège du mouvement à Montplaisir.

Suite a cette diffusion, Ennahdha a appelé dans un communiqué rendu public le soir même, à ce qu’une enquête soit ouverte au sujet de cette vidéo. «  Nous appelons à l’ouverture d’une enquête dans le but de révéler les circonstances de la divulgation d’un document en violation du secret d’instruction », peut-on lire.

En effet,  d’après le même communiqué, les caméras de surveillance ont été saisies par le parquet, dans le cadre de l’enquête ayant été ouverte après l’incendie, ce qui pose une réelle question d’ordre juridique puisque toujours selon le parti, une seule copie de cette vidéo existe et qu’elle est actuellement entre les mains de la justice.

Dans cet enregistrement, on observe Sami Sifi avoir un échange avec un dirigeant du parti, puis quelques secondes plus tard, on y voit la victime s’asperger d’une substance et se mettre le feu.

Ainsi, cette preuve réfute complètement la version de la soeur de la victime, qui avait affirmé plus tôt dans un déclaration médiatique, que son frère ne s’était pas suicidé, qu’il ne souffrait d’aucun trouble et n’était pas marginalisé.

Ennahdha a également dénoncé le silence de la HAICA concernant la diffusion de cette vidéo, en précisant que la chaîne Attessia « n’a eu de cesse de nuire à Ennahdha, ses dirigeants et militants ».

Gnetnews