Il n’est pas du rôle de Fakhfakh de répartir des parties dans le pouvoir, et d’autres dans l’opposition

03-02-2020

Le vice-président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Tarek Fetiti, a déclaré ce lundi 03 février qu’il n’était pas du rôle du chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh, de classer des parties dans le pouvoir, et des parties dans l’opposition.

Dans un entretien avec Shems, il a affirmé que Fakhfakh tirait sa légitimité du président de la république, Kaïs Saied, étant le président de l’ensemble des Tunisiens, signalant qu’il aurait mieux valu à Fakhfakh d’être le chef du gouvernement de l’ensemble des Tunisiens.

Il a ajouté que les partis sont présents au parlement, conformément à des programmes électoraux.

Le partage entre opposition et parties au pouvoir se fait selon le programme du gouvernement, son architecture, et sa conformité avec les programmes des partis, selon ses dires.

Gnetnews

 

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Une partie du monde produit, et une autre consomme
Politique Politique Politique Tunisie : Kaïs Saïed et l’idée d’un