Plusieurs pays de la région décrètent le deuil suite à la disparition du président Béji Caïd Essebsi

26-07-2019

Plusieurs pays arabes ont décrété le deuil à l’issue du décès du président de la république, Béji Caïd Essebsi.

Le président algérien, Abdlekader Ben Salah, a annoncé un deuil de trois jours, à travers tout le pays, à compter d’hier jeudi. Il a par ailleurs ordonnée, en ces circonstances douloureuses, de mettre en berne le drapeau national, au-dessus de toutes les institutions officielles et gouvernementales pendant cette période, selon un communiqué de la présidence algérienne.

Le conseil présidentiel du gouvernement d’union libyen a annoncé, par ailleurs, un deuil de trois jours, à compter de ce vendredi 26 juillet. Idem pour la Mauritanie qui a décidé une période de deuil de trois jours sur tout le territoire depuis hier jeudi.

La Jordanie, le Liban, l’Egypte et la Palestine ont par ailleurs annoncé le deuil, suite à la disparition du président Béji Caïd Essebsi, hier jeudi 25 juillet.

Les hommages nationaux et internationaux affluent depuis l’annonce de la disparition du chef de l’Etat Béji Caïd Essebsi, jour de la fête de la république, pour saluer la mémoire d’un homme d’Etat, un politique de longue date, de la génération de l’indépendance et de l’Etat national, celui qui a grandement contribué à la réussite de la transition démocratique, et à faire avancer les processus de règlement des affaires régionales.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun