« La souplesse du transfert du pouvoir en Tunisie a subjugué le monde » (responsable iranien)

30-07-2019

« La souplesse du transfert du pouvoir en Tunisie a subjugué le monde entier, et a confirmé la robustesse de sa construction démocratique, et le respect de la suprématie de la loi et des institutions », a affirmé hier, lundi 29 juillet, à Tunis, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, chargé des affaires du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, Reza Dehghani.

Reçu par le ministre des Affaires étrangères, Khemaïs Jhinaoui, Dehghani qui a conduit la délégation de son pays aux funérailles de feu Béji Caïd Essebsi, a réitéré les condoléances de son pays au peuple tunisien, saluant la mémoire du défunt président, dont « la sagesse et la riche expérience politique ont fait de sa disparition une grande perte pour la Tunisie, et des mondes arabe et musulman ».

Les deux parties ont par ailleurs évoqué les moyens de développer les relations tuniso-iraniennes dans différents domaines, outre nombre d’affaires régionales et internationales d’intérêt commun.

Elles ont appelé à renforcer les concertations bilatérales, en prévision de l’accession de la Tunisie au statut de membre non-permanent du conseil de sécurité à compter de janvier 2020.

Le responsable iranien a réitéré l’invitation au ministre tunisien de se rendre à Téhéran, comme le lui avait proposé auparavant son homologue, Mohammad Zavad Zarif, indique un communiqué du département du Nord-Hilton.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun