La Tunisie salue l’accord conclu entre les civils et les militaires au Soudan

06-07-2019

La Tunisie salue l’accord conclu hier vendredi 05 juillet 2019 au Soudan, suite aux négociations directes entre la coalition civile pour la liberté et le changement (opposition), et le conseil de transition militaire (au pouvoir depuis la chute de l’ex-président Omar Béchir).

Dans un communiqué paru hier dans la nuit, la Tunisie affirme l’importance de cet accord, étant un pas décisif dans l’histoire du Soudan, qui est de nature « à contribuer à préserver sa sécurité, sa stabilité, et son unité territoriale, et à répondre aux aspirations de son peuple à la démocratie, au développement et à la paix ».

Tunis rend hommage par ailleurs aux efforts déployés par les différentes parties en vue de parvenir à cet accord.

L’accord prévoit un partage du pouvoir entre les militaires et les civils, et une période de transition s’étalant sur à peu près trois ans, qui débouchera sur la tenue des élections. Il stipule la formation d’un gouvernement de technocrates, et le lancement d’une enquête indépendante sur les violences de la dernière période.

Ce modus-vivendi, obtenu à l’issue de pourparlers menés sous l’égide de l’Union africaine et de l’Ethiopie, devrait faire sortir le pays de l’impasse qui perdurait depuis la destitution d’Omar Béchir par l’armée, entraînant le pays dans un dangereux virage de violence et de chaos.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun