Le Liban dément avoir refusé les aides de certains pays dont la Tunisie

08-08-2020

Suite aux informations relayées par des médias libanais, notamment la chaîne MTV, selon lesquelles les autorités libanaises auraient refusé l’envoi de délégations médicales notamment de Tunisie et de France, dans la foulée des tragiques explosions de Beyrouth, le bureau d’information du premier ministre libanais, dément ces informations.

« Une nouvelle fois, certaines parties cherchent à porter atteinte au Liban à travers la propagation de rumeurs, selon lesquelles l’Etat libanais a refusé les aides de certains pays », souligne le bureau d’informations dans un communiqué.

« Ces informations sont mensongères et tendancieuses et visent à barrer la route aux aides fournies par les pays du monde au Liban », selon la même source.

« Le Liban accueille favorablement les aides des pays frères et amis, et de toutes les institutions internationales, et leur adresse ses profonds remerciements, pour leur soutien en cette catastrophe », conclut le communiqué paru sur le site de la présidence du conseil des ministres libanais.

Dans une récente déclaration médiatique, le ministre des affaires sociales et de la Santé par intérim, Habib Kchaou, a indiqué que les autorités libanaises avaient assuré à leurs homologues tunisiennes, qu’elles n’ont pas besoin, en l’état actuel, qu’une délégation médicale se rende au Liban pour renforcer l’assistance médicale aux blessés de ces puissantes déflagrations.

Le président Kaïs Saïed avait décidé au lendemain de ce drame, outre l’acheminement des aides, d’envoyer une délégation médicale et paramédicale au Liban et de ramener 100 blessés pour être pris en charge dans les hôpitaux tunisiens.

La Tunisie avait fait parvenir des aides au Liban à bord de deux avions militaires, dans la foulée des explosions de Beyrouth.

Gnetnews