Le ministère de l’Education condamne le crime pédophile à Sfax et évoque un comportement isolé commis en dehors de l’école

14-03-2019

Le ministère de l’Education condamne fermement les crimes commis par un instituteur pédophile à Sfax, évoquant les enquêtes préliminaires, selon lesquelles ces sévices sexuels sur des écoliers, ont eu lieu "en dehors de l’établissement éducatif, et relèvent d’un comportement individuel et isolé, dont la famille éducative est innocente".

Dans un communiqué paru hier soir, mercredi 13 Mars, le même département indique être en train de suivre l’instruction judiciaire en cours, et de coordonner sur cette affaire avec les services du ministère de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Personnes âgées, le procureur de la république et le juge de la famille au tribunal de première instance de Sfax 2 et des services sécuritaires de la région.

Le ministère ajoute que "les victimes ont été prises en charge par une équipe de 20 psychologues, outre l’assistance du service de pédopsychiatrie du CHU Hédi Chaker de Sfax afin d’assurer le suivi et l’accompagnement psychologique nécessaire des parents et les écoliers".

Parallèlement à la procédure judiciaire, le ministère dit avoir pris toutes "les dispositions administratives et légales contre le coupable, et que ce dossier fait l’objet de suivi par ses services au double-niveau central et régional".

Un mandat de dépôt a été émis contre l’instituteur pédophile le 08 Mars 2019 par le juge d’instruction chargé de l’affaire.

Gnet