Le parquet de la Cour d’appel explique les raisons des mandats du dépôt contre les frères Karoui

24-08-2019

Le parquet de la Cour d’appel de Tunis indique que « suite à une plainte déposée auprès du pôle judiciaire financier et économique par l’organisation I Watch, depuis septembre 2016, et examinée hier vendredi par la chambre d’accusation, suite au pourvoi en appel des deux accusés Ghazi et Nabil Karoui, de la décision du gel de leurs avoirs et l’interdiction de voyage qui les frappe, ladite chambre a décidé de confirmer les décisions du juge d’instruction du pôle judiciaire, et d’émettre un mandat de dépôt à leur encontre ».

Dans un communiqué paru dans la nuit du samedi, le parquet de la Cour d’appel indique que « les mandats de dépôt ont été émis dans le cadre de l’application de l’article 117 du code des procédures pénales ».

La juridiction ajoute que « contrairement à ce qui a été relayé, au sujet de l’enlèvement du dénommé Nabil Karoui, de part d’une brigade sécuritaire anonyme, son arrestation intervient dans le cadre de l’affaire en instruction, liée à des crimes de blanchiment d’argent, d’évasion fiscale, d’escroquerie, où sont accusés Ghazi et Nabil Karoui ».

Le parquet appelle à épargner les décisions judiciaires des tiraillements politiques, affirmant que de telles décisions ne peuvent être discutées que dans le cadre des recours autorisés par la loi ».

Nabil Karoui avait été arrêté hier, et transféré à la prison de Mornaguia. Son frère, Ghazi Karoui, a disparu, et plusieurs sources en évoquent la fuite.

Gnetnews