Le syndicat des agriculteurs dénonce l’arrêt de la production du lait

11-04-2019

Le syndicat des agriculteurs de Tunisie (SYNAGRI) dénonce ce jeudi 11 avril la décision unilatérale prise par l’UTICA et une organisation agricole d’arrêter la production, la collecte, l’industrialisation et commercialisation du lait, la qualifiant "d’injuste contre les éleveurs".

Le syndicat a exprimé dans un communiqué son étonnement envers cette décision, la considérant comme "une sanction contre les éleveurs de vaches, a fortiori en cette période de haute lactation".

La hausse du coût de production, et la baisse du prix de vente ont incité les éleveurs à abandonner 30 % du cheptel, et à quitter la chaîne de production, face à l’effondrement du dispositif laitier, a-t-il déploré.

Le syndicat a appelé les centres de collecte, de stockage et de conservation de lait, "à préserver les intérêts des petits éleveurs", et à continuer à négocier avec le gouvernement, "sans punir les éleveurs".

Le SYNAGRI a appelé le gouvernement à une intervention immédiate pour "arrêter l’hémorragie de l’importation anarchique des produits de base, soit les viandes rouges ovines et bovines, du fait de la capacité des producteurs à couvrir les besoins nationaux". Il a pointé "la mauvaise gouvernance qui apparaît à travers l’importation de 2000 litres, alors que le gouvernement rechigne à subventionner la production nationale du lait, à raison de 250 millimes".

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun