L’implantation de cités dans des zones basses les expose au déferlement de l’eau (Gouverneur de l’Ariana)

11-09-2019

Le gouverneur de l’Ariana, Mokhtar Nefzi, a déclaré ce mercredi qu’un certain nombre de cités de l’Ariana sont implantées dans des zones basses, ce qui les expose au déferlement des eaux, en cas de pluies torrentielles, et rend difficile l’intervention des structures concernées.

Commentant l’infiltration des eaux hier, mardi 10 septembre, à plusieurs cités et logements de l’Ariana, il a expliqué, dans une communication téléphonique avec Jawhara, qu’il était difficile d’intervenir dans ce type d’endroits, du fait de leur implantation dans des points bas, signalant que l’infrastructure de nombre de cités de l’Ariana mérite d’être améliorée.

Il a encore indiqué que le mouvement contestataire mené par certains habitants avait compliqué la situation. « On aurait pu gagner de 3 à 4 heures, si on nous avait facilité l’accès et l’intervention dans ces zones. »

Le gouverneur a par ailleurs ajouté que les équipes concernées avaient procédé hier au pompage des eaux, certaines familles ont dû néanmoins être abritées chez les voisins, ou dans les espaces publics.

Il a ajouté que la situation était revenue à la normale ce matin, mais les opérations de nettoyage et de réparation des dégâts se poursuivent, notamment à la cité el-Mostakbal (Avenir) qui est la plus touchée.

Gnetnews

1 Auteurs du commentaire
plus récent plus ancien Le plus populaire
Lycz h

Siliana

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui