L’Italie réduit les délais de rapatriement des migrants de 13 pays dont la Tunisie

05-10-2019

Le gouvernement italien a annoncé l’adoption d’un décret, réduisant les délais de rapatriement des migrants illégaux, ce texte concerne 13 pays, parmi lesquels figure la Tunisie.

La teneur de ce décret a été dévoilée hier, vendredi 04 octobre, par le ministre des Affaires étrangères italien, Luigi Di Maio qui s’apprête, selon la presse italienne, à se rendre en Tunisie et au Maroc, en vue d’examiner les voies et moyens à même de renforcer les conventions, liées au rapatriement des migrants.

Le décret concerne l’Albanie, l’Algérie, la Bosnie-Herzégovine, le Cap-Vert, le Kosovo, le Ghana, la Macédoine du Nord, le Maroc, la Tunisie, le Monténégro, le Sénégal, la Serbie, et l’Ukraine ; une liste qui pourrait être mise à jour, selon Di Maio.

Le nouveau texte réduit les délais de rapatriement de deux ans à quatre mois.

Di Maio a indiqué que sur un total de 7087 migrants qui sont arrivés en Italie jusqu’au 27 septembre, plus d’un tiers appartient à l’un de ces pays, signalant que ce décret est le fruit d’un travail collectif mené par les ministères de l’Intérieur, de la Justice et des Affaires étrangères.

Gnetnews