Seïf Eddine Makhlouf annonce la libération du directeur de « l’école coranique » de Regueb

10-10-2020

Le député et porte-parole de la Coalition Al Karama Seïf Eddine Makhlouf a annoncé ce vendredi 09 octobre 2020, que le Tribunal de première instance de Sidi Bouzid a innocenté Farouk Zribi, directeur de « l’école coranique » de Regueb des accusations de traite des personnes.

«Honte à ceux qui ont accusé à tort et fabriqué ce dossier contre ceux qui apprennent le Coran», a-t-il-jouté le député.

Rappelons que le tribunal de première instance de Sidi Bouzid a prononcé en juillet 2019, une peine de 20 ans de prison à l’encontre de l’un des « enseignants » de l’école coranique de Regueb, reconnu coupable de viol.

En effet, l’affaire de l’école coranique Regueb a été déclenchée en février dernier suite de la diffusion de l’émission « les 4 vérités » de Hamza Balloumi. Un reportage avait montré une école située en retrait par rapport à la ville de Regueb,  qui accueille des mineurs et des adultes et leur offre même un internat. 

Suite à la diffusion de l’émission, les investigations à propos d’une « association suspecte » ont été confiées à la direction sectorielle pour la prévention sociale et à la direction de la police judiciaire, en collaboration avec l’instance nationale de lutte contre la traite des personnes et le délégué de la protection de l’enfance à Sidi Bouzid.

Le ministère de l’Intérieur a découvert ainsi que cette association abrite un groupe de jeunes et d’enfants dans des conditions inappropriées, soulignant qu’ils sont maltraités et victimes d’exploitation économique et sexuelle.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Faouzi Mehdi dévoile l’alpha et l’o