Tunisie : Kaïs Saïed fait un plaidoyer pour l’intégration africaine au sommet du Comesa

23-11-2021

Le président Kaïs Saïed a annoncé ce mardi 23 novembre « l’intention de la Tunisie de présenter sa candidature, au Conseil de la sécurité et de la paix de l’Union africaine, partant de sa foi, dans les valeurs de la paix et de la sécurité en matière de réalisation de la stabilité et du développement dans la région ».

Dans une allocution prononcée à la 21ème session du Sommet des présidents et chefs du gouvernement du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) tenu à distance, le chef de l’Etat a affirmé « la détermination de la Tunisie à consacrer l’intégration africaine, à renforcer la coopération Sud/ Sud et ses dispositions à promouvoir la coopération avec les pays de l’Est et du Sud du Continent ». Objectif : favoriser l’intégration et la complémentarité économique et de développement entre les pays africains.

« Le Continent s’est heurté à d’importantes tragédies et ses peuples ont souffert de douleurs et de famines, il est temps d’examiner les causes ayant étouffé dans l’œuf nos rêves au début des années 60, pour sortir le continent de la situation dans laquelle, il s’est enlisé », a-t-il souligné.

Saïed a considéré l’absence de l’action commune et de l’unification des objectifs, comme étant à l’origine de la situation déplorable de la région.

« L’Afrique doit revenir aux Africains, et ne devra pas être objet de convoitises ; ce noble objectif ne peut être atteint que par l’action conjointe, à partir d’une détermination commune…Nos rêves sont grands, ainsi que nos potentialités…que la route soit balisée pour passer des douleurs aux espoirs, a indiqué Saïed.

Il a affirmé « l’intérêt accordé par la Tunisie au transfert de technologie et de connaissance, et au renforcement des capacités de l’Afrique, dans le domaine des techniques modernes, pour écourter les délais et l’histoire ».

Le président de la république a fait état de l’appel de la Tunisie « à renforcer l’économie numérique et les sociétés intelligentes au sein du Comesa, en vue de réaliser une croissance intégrale et durable, de libérer les énergies de la jeunesse africaine, et d’en renforcer le rôle dans le continent ».

Il a affirmé l’importance de « s’orienter vers l’économie verte à travers l’investissement dans les énergies renouvelables », évoquant « l’aspiration de la Tunisie à renforcer les relations de partenariat avec les pays membres du Comesa, en vue de réaliser un développement réel et durable, de promouvoir les échanges économiques et de créer de nouvelles méthodes d’investissement ».

Saïed a exprimé les dispositions de la Tunisie « à construire des approches conjointes, et à soutenir toutes les initiatives dans cette direction ».

Gnetnews