Un dirigeant de Tahya Tounes s’en prend à Nabil Karoui

29-05-2019

Le dirigeant du parti Tahya Tounes, et l’ex-Secrétaire d’Etat, Fayçal Hafiane, a appelé les députés à revoir la loi électorale « pour ne pas ouvrir la voie à ce qu’il a appelé les lobbies de la corruption et les mafias, ceux qui font usage de beaucoup d’argent dont l’origine est inconnue pour financer des campagnes caritatives, qui se transformeront après en campagnes électorales ».

Intervenu hier, mardi sur la radio nationale, il a déclaré que certains ont recours aux surenchères politiques sous une couverture associative, les qualifiant « d’intrus » dans le paysage politique. « Ceux-ci ne respectent pas la loi électorale, dans la mesure où ils exploitent la couverture des associations caritatives, pour mobiliser la base électorale, et se transformer ensuite en mouvements politiques qui concourent aux élections, d’une manière qui n’est pas intègre ».

Il a critiqué la démarche du propriétaire de la chaîne Nesma, considérant qu’ »il a violé les conditions de la concurrence électorale, à travers l’utilisation de son média, et de moyens non objectifs pour annoncer sa candidature à la présidentielle ».

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun