Visite à Mechraoua : Des organisations de Jendouba dénoncent d’en avoir été exclues

08-01-2019

Les représentations des organisations régionales de Jendouba expriment leur mécontentement de ne pas avoir été impliquées dans la visite, effectuée samedi dernier par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, dans la région de Mechraoua, à la délégation d’Aïn Draham. Elles ont pointé une "exclusion délibérée et méthodique des composantes de la société civile".

Dans un communiqué conjoint rendu public lundi, les signataires ont considéré que la visite du chef du gouvernement dans la région s’inscrit dans le cadre de "sa campagne électorale et ses efforts de fonder son nouveau parti, a fortiori qu’elle n’a pas été précédée par de vrais préparatifs et n’a débouché sur aucune mesure ou décision à même de relancer le développement dans la région, alors qu’elle a coïncidé avec la mise en place d’une coordination régionale du nouveau parti, l’appel à la patrie. "نداء الوطن

Les bureaux régionaux de l’UTICA, de l’UGTT, de l’UTAP, de l’Ordre des avocats, de la LTDH, de l’union des diplômés du supérieur au Chômage et de l’UNFT dénoncent "le regard dépréciatif porté par la coalition au pouvoir sur la région, en la considérant comme un réservoir électoral", contestant en même temps que "les composantes de l’Etat, ses structures et ses institutions soient instrumentalisées dans des élections partisanes et des campagnes électorales avant-terme".

Ils mettent en garde contre le fait que cette exclusion attente "aux relations participatives et à la crédibilité des rapports entre les autorités régionales et les acteurs sociaux", se disant disposés "à entamer une série de mouvements contestataires pour faire face à l’exclusion et à la marginalisation dont souffre et a souffert la région".

Gnet