2947 lauréats admis aux lycées pilote après le concours de la 9ème année (Oualbani)

06-07-2019

TAP – Au total 2947 lauréats du concours de fin d’études de l’enseignement général de base 2019 (neuvième année) ont été admis dans les lycées pilotes, apprend vendredi l’agence TAP auprès du directeur général des examens nationaux, Omar Oualbani.

« Le taux de réussite global dans ce concours est de 66,98%, en hausse de 20% par rapport à la session de l’année dernière », a-t-il précisé, ajoutant que le taux de réussite enregistré pour cette session n’avait pas été atteint depuis 10 ans.

Oualbani a souligné que les collèges publics ont enregistré un taux de réussite global de 65,9%, contre 75,71% pour l’enseignement privé et 62,5% pour les candidats libres, notant que le nombre de candidats ayant réussi l’examen était de 26498, parmi eux 22381 ont participé les examens. Les élèves admis sont au nombre de 14991.

Il a annoncé que la moyenne la plus élevée du concours était de 19,12 enregistrée dans le collège pilote Farhat Hachad dans le gouvernorat de Bizerte par l’élève Asma Zahra. Il a indiqué d’autre part que 19 lycées pilotes ont désormais atteint leur capacité maximum d’accueil des nouveaux élèves, alors que certains sièges sont encore vacants pour les lauréats du concours, dans les lycées pilotes des gouvernorats du Kef, de Gabès, de Zaghouan, de Siliana, de Tataouine, de Tozeur et de Manouba.

Oualbani a fait état de la possibilité d’accorder la qualification par le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, aux élèves ayant obtenu une moyenne de 15 ou plus de s’inscrire pour des places d’études dans ces lycées, parmi ceux ne se sont pas inscrits dans les lycées qu’ils ont choisis pour poursuivre leurs études, et ce en fonction des résultats obtenus dans le concours.

Dans le même contexte, il a indiqué que 2947 élèves ont pu obtenir la moyenne qui les qualifie à être admis dans les lycées pilotes du nombre total de sièges d’études fixé par le ministère au bénéfice des élèves du concours de fin d’études de base, soit environ 3125 élèves.

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun