Tourisme : Mohamed Ali Toumi esquisse le premiers éléments de relance du secteur

18-05-2020

Les pertes du secteur du tourisme liées aux Covid-19, sont estimés à 6 milliards de dinars, a déclaré le ministre du tourisme et de l’artisanat, Mohamed Ali Toumi, lors d’un webinar organisé par l’école pluridisciplinaire internationale (EPI Sousse).

Il a annoncé qu’un projet de protocole sanitaire est en train d’être discuté avec les professionnels du tourisme, les pays émetteurs, les commissaires dans les régions de la Tunisie…

« Une série de propositions a été soumise au gouvernement pour étude. Elles suggèrent, notamment, des tests massifs dans les zones touristiques, la mise en quarantaine des touristes, le transport, la protection sanitaire dans les musées et espaces publics… »

 C’est un secteur qui compte 400 000 emplois, sans compter les secteurs qui y sont liés, comme l’agroalimentaire, qui a été « rafraichi » l’année dernière (2019) par la vente de 30 millions de nuitées », a-t-il ajouté.

« Ceci a entrainé l’achat de quantités importantes de matières à base d’alimentation. A part les petits métiers qui se nourrissent du tourisme, comme les réparateurs et techniciens, les guides touristiques, artisans, même les chameliers, les sociétés d’activités touristiques…C’est toute une industrie qui s’est retrouvée en difficulté à cause de la pandémie ».

Pour sauver la saison estivale, le ministre du Tourisme a affirmé que la Tunisie a dépassé la phase de résistance. « Désormais, nous sommes en phase de relance. Pour réussir l’étape actuelle, il faut gagner la crédibilité des citoyens, et cela ne sera réalisable, qu’après le 18 mai ».

A cet égard, il a expliqué que la commission scientifique a confirmé qu’au 18 mai 2020 nous pourrons savoir si le confinement ciblé va donner de bons résultats. Cette date coïncide avec 14 jours après le premier jour de déconfinement partiel (4 mai 2020).

 « Si on maintient ces résultats, nombre de décès stables, et faible taux de contamination, d’ici cette date, nous pourrons confirmer que nous avons maitrisé entièrement la propagation du virus. Ces données, seront ainsi tranchantes dans le choix de la date de la réouverture des cafés, restaurants, reprise des déplacements entre les gouvernorats notamment pour les étudiants qui vont reprendre les cours…

La solidarité du secteur face à la pandémie

Le ministre du Tourisme a souligné que plus de 11 000 lits sont à la disposition des personnes mises en quarantaine obligatoire, nourries, logées par les établissements touristiques.

Il a par ailleurs indiqué que des agences de voyage ont mis leurs bus à la disposition des rapatriés et du staff médical pour traiter les passagers dans les centres de confinement. Des restaurateurs et des chefs de cuisine de renommé ont contribué à nourrir les médecins, le personnel paramédical, et les hôtes dans les centres de confinement, hôtels et hôpitaux…

« Il s’agit d’un secteur clé dans l’économie tunisienne, qui, malgré les difficultés qu’il traverse, a contribué largement à la réussite de la stratégie de lutte contre le Coronavirus », a conclu le ministre du Tourisme, Mohamed Ali Toumi.

Emna Bhira

 

1 Auteurs du commentaire
plus récent plus ancien Le plus populaire
Slaheddine ben Lamine

J’ai écouté plusieurs fois Mohamed Ali Toumi durant ses interventions et je reconnais ses limites en langue Française.
Malgré sa connaissance du secteur, surtout en agence de voyages, et certaines statistiques relatives au tourisme, il n’a pas la carrure pour affronter la situation actuelle et les maux du tourisme.
Tout ce qui est dit dans cet article est joliment rapporté par Madame Bhira.

Lire aussi

National National National National La Tunisie passera cette semaine à la 3ème phase