A la veille du bac, Ben Salem insiste sur l’interdiction des appareils électroniques

11-06-2019

Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, a déclaré ce mardi 11 Juin que d’importantes actions de sensibilisation avaient été menées cette année pour prévenir la fraude au baccalauréat.

Il a ajouté que les candidats allaient recevoir jusqu’à ce soir même des SMS, leur rappelant qu’il est interdit d’accéder aux centres d’examen avec des appareils électroniques, (portable, montre, kit électronique...).

Une banderole sera accrochée à l’entrée des centres d’examens, pour rappeler qu’il est proscrit d’être muni d’appareils électroniques.

En cas de fraude, la loi sera appliquée, stipulant un renvoi pendant cinq ans de tous les lycées publics, a mis en garde le ministre.

Hatem Ben Salem a pressé les candidats à se présenter à l’heure aux centres d’examen, et à être à 8h dans la salle de classe. "Seules 15 minutes de retard sont autorisées, autrement, il n’y a pas de tolérance, les examens nationaux obéissent à des conditions et des critères devant être appliqués d’une manière objective".

La session principale du baccalauréat débute demain mercredi 12 juin, et se poursuivra jusqu’au 19 juin 2019. La session de contrôle aura lieu du 02 au 05 juillet 2019.

Plus de 126 mille élèves passeront le bac 2019 dont 18 mille appartiennent aux lycées privés.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun