BCE reçoit Nabil Karoui, qui lui a exprimé « sa colère »

29-04-2019

Le président Béji Caïd Essebsi s’est entretenu ce lundi 29 avril à Carthage avec le propriétaire de Nesma Nabil Karoui, qui a déclaré lui avoir « exprimé sa colère, et celle des employés de la chaîne et des médias, suite à l’attaque dont avait l’objet Nesma la semaine dernière ».

Dans une vidéo mise en ligne, Karoui a fait part de l’attachement du chef de l’Etat à l’application de la loi, et son appel à ce qu’une solution soit trouvée avec la HAICA, afin que la chaîne reprenne sa diffusion avant le mois de Ramadan.

Le chef de l’Etat a affirmé que » la liberté de presse et d’expression est parmi les principaux acquis irréversibles de la révolution, saluant le rôle joué par les médias, dont Nesma, en matière de transition démocratique et de consécration de la démocratie ».

BCE a mis l’accent sur le rôle régulateur de la HAICA, et la nécessité de trouver les solutions idoines aux différents problèmes du secteur, de manière à préserver les droits des différents intervenants, tout en s’écartant de tout ce qui est de nature à attenter à la singularité de l’expérience tunisienne en matière de gestion des différends, et à envenimer le climat politique à l’heure où le pays s’apprête à vivre d’importantes échéances électorales, rapporte un communiqué de la présidence.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun