Ben Salem écarte toute intention d’exclusion dans le projet d’amendement du code électoral

14-06-2019

Le député d’Ennahdha, Mohamed Ben Salem, s’est défendu ce vendredi « de toute intention d’exclusion dans le projet d’amendement du code électoral ».

Dans un entretien avec Shems, il a souligné que « dans le monde l’apologie du terrorisme et des terroristes est interdite, idem pour l’apologie du régime dictatorial et de la torture. »

Le projet de loi (amendant le code électoral) était dans le bureau de l’Assemblée depuis une année et demie, et les nouvelles propositions ont été ajoutées depuis des mois, avant la parution des résultats des sondages, a-t-il indiqué.

Il a encore déclaré qu’une proposition a été ajoutée sur l’éventualité de recours contre les décisions de l’instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), auprès de la justice.

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun